Voici le dernier article de notre dossier consacré aux valeurs cachées des Pokémon, il fait suite au quatrième article Exemple

Partie 5 – Les attaques

Ce nouvel opus des valeurs cachées parlera du point certainement à la fois le plus important, et à la fois le plus difficile à connaître/comprendre. Il concerne beaucoup de valeurs fixes qui peuvent changer au fil du temps. En effet de manière régulière les attaques des Pokémon sont réajustée en puissance et donc leur valeurs cachées peuvent aussi s’en trouver modifiées.

Qu’elles sont les statistiques des attaques qui sont visibles ?

Nous avons :

  • Les dégâts : indique les dégâts de base qu’inflige l’attaque. Plus c’est gros, plus ça tape fort à chaque coup.
  • Le nombre de « barres bleues » : indique combien de fois vous pouvez lancer votre sort si vous atteignez 100 d’énergies. Vous pouvez retrouver le coût en énergie du sort en divisant directement 100 par le nombre de barres.

Et pour les valeurs cachées ?

La quantité d’énergie générée par les attaques faibles

Parlons brièvement d’énergie avant de passer aux valeurs cachées.

Vos Pokémons dispose donc d’une barre d’énergie d’une capacité maximale de 100. Comme vous le savez certainement, chaque Pokémon dispose d’une attaque, généralement faible, qui ne coûte pas d’énergie (utilisable en tapotant l’écran), et d’une attaque plus forte, coûtant de l’énergie (utilisable en maintenant le doigt sur l’écran). Mais comment se régénère l’énergie ? et bien … l’attaque qui ne coûte pas d’énergie en fait, plus que ne pas en coûter, en génère. Et chaque attaque générant de l’énergie n’en génère pas la même quantité.

Nous trouvons donc ici une première de ces valeurs cachées : la quantité d’énergie généré par les attaques faibles (et non sans importance, car au plus vite vous rechargez votre énergie, au plus vite vous pourrez lancer votre grosse attaque).

A noter que ce n’est en fait pas la seule source de génération d’énergie. En effet votre énergie se régénère aussi lorsque vous subissez des attaques. Néanmoins ne pouvant prévoir le Pokémon en face, et ne connaissant à l’heure actuelle pas les quantités générées suivant chaque attaque, j’ignorerais cette partie pour le moment.

La vitesse d’exécution de l’attaque – DPS et EPS

La deuxième valeur cachée, que vous pouvez à peu près estimer en combat mais qui n’est pas inscrite, est la vitesse d’exécution de l’attaque. En effet, si votre attaque fait un nombre considérable de dégâts, mais demande beaucoup de temps, cela ne sera au final pas si génial que ça. De plus, la vitesse d’attaque, pour l’attaque faible, influera directement sur la vitesse de génération d’énergie. Pour parler des dégâts infliger « par seconde en moyenne » on parlera de DPS d’une attaque. Il n’y a pas de mot existant actuellement pour la génération d’énergie par seconde, mais pour la suite appelons là EPS d’une attaque faible entre nous pourquoi pas (non je vous promet cela ne vous demandera pas de faire plus de sport que ce que Pokemon Go vous demande déjà 😉 ).

Exemple :

Comparons pour cela deux attaques, pour voir comment cela se passe :

  • Pistolet à eau :
    • Dégât : 6
    • Temps d’exécution : 500 ms
    • DPS : 12
    • Energie générée par attaque : 7
    • EPS : 14
  • Ecume :
    • Dégât : 25
    • Temps d’exécution : 2300 ms
    • DPS : 10,87
    • Energie générée par attaque : 15
    • EPS : 6,52

Si l’on ne se fie qu’aux caractéristiques visibles, Ecume semble largement meilleure (25 dégâts contre 6). En réalité, le temps rapide de pistolet à eau lui permettra d’obtenir un meilleur DPS. Il infligera donc plus de dégâts. Le pistolet à eau régénère aussi l’énergie avec une vitesse impressionnante (plus de deux fois plus vite que l’écume).

Il est primordial de veiller à ce que votre attaque forte ait un meilleur DPS que votre attaque faible. Et c’est loin actuellement d’être toujours le cas. Si ce n’est pas le cas il faudra se limiter à utiliser l’attaque faible. la deuxième devient inutile. Là encore, les meilleurs attaques ne seront que rarement celles auxquelles on pourrait s’attendre.

Energie consommée

Pour les attaques fortes il faudra aussi regarder la quantité d’énergie, consommée cette fois-ci. Un bon DPS sur l’attaque forte c’est bien, c’est encore mieux si on peut l’utiliser souvent. Ceci n’est pas une valeur vraiment cachée (car elle est facilement calculable). Le nombre de barre bleu renseigne le coût en énergie :

  • 1 Barre : coût = 100 Energie
  • 2 Barres : coût = 50 Energie
  • 3 Barres : coût = 33 Energie
  • 4 Barres : coût = 25 Energie
  • 5 Barres : coût = 20 Energie

Le % de chance de coup critique

Il y a une dernière valeur cachée, pour les attaques fortes, le % de chance de coup critique. Grâce à ce pourcentage vous pourrez calculer les dégâts moyens de votre attaque forte. A l’heure actuelle, seules les attaques fortes de votre Pokémon peuvent effectuer des coups critiques. Un coup critique effectue des dégâts doublés (vous comprendrez que cela n’est pas négligeable).

STAB

Reste à rappeler une petite information utile, si certains ne le savent pas :

  • Les dégâts d’une attaque du même type que le Pokémon l’utilisant bénéficient d’un bonus de +25% de dégât.

Qu’il faudra bien évidement prendre en compte. On appelle cela le « STAB » (Same type attack bonus).

DPS moyen des deux attaques de votre Pokémon

A partir de toutes ces données vous pourrez estimer le DPS moyen des deux sorts par un cycle moyen complet :

  • Vous avez le DPS de votre attaque faible (n’oubliez pas de multiplier par 1,25 si STAB).
  • Vous pouvez calculer le temps moyen pour atteindre assez d’énergie pour utiliser votre attaque forte. A l’aide de la génération d’énergie de votre attaque faible. (coût en mana attaque forte / EPS de l’attaque faible)
  • Vous avez les Dégâts moyens de votre attaque forte (de même, pensez au STAB, ainsi que % de critique). Inutile de prendre le DPS ici, veillez juste à que ce dernier soit supérieur à celui de l’attaque faible.
  • Vous connaissez le temps d’exécution de cette attaque forte.

A partir de la vous calculez :

DPS moyen = ( DPS Attaque faible * Temps moyen pour recharger l’attaque forte + Dégât moyen attaque forte ) / ( Temps moyen pour recharger l’attaque forte + Temps d’exécution attaque forte)

A noter : si vous voulez « simuler » la génération d’énergie due aux attaques reçues, n’hésitez pas à calculer un nouveau « temps moyen pour recharger l’attaque ». Vous pouvez, suivant vos propres estimations, rajouter quelques EPS supplémentaire (2 energies par seconde pas exemple), afin de plus se rapprocher de la réalité.

Comment récupérer ces valeurs cachées

C’est le problème principal : ces valeurs ne sont pas récupérables en jeu ni calculables.

Vous pouvez tout d’abord essayer de les estimer, attaquez une arène avec ce Pokémon, et estimez approximativement le temps d’exécution. Méthode très peu précise.

Autre méthode, chercher les informations sur le net. Certains sites disposent de ces données et calculent même le DPS pour vous. Tout petit problème, ces derniers ne sont pas toujours mis à jours très rapidement. Actuellement il y a beaucoup de modifications régulières au niveau des dégâts des sorts. Il n’est pas renseigné si les temps d’exécution et rechargement en énergie changeront eux aussi. Il est probable que parfois ce sera le cas (ce ne sera pas facile de s’en rendre compte).

Personnellement, je recherche ces informations via le site PokeAssistant EN LIEN ICI . Bien évidement encore en anglais, donc… il faut faire les traductions 🙁

atkAu passage, si vous vous demandez à quoi correspond le Stam Cost, je ne le sais pas non plus. Cela ne correspond pas à l’énergie dépensée en tout cas. Si vous le savez n’hésitez pas à le dire en commentaire.

Ces informations semblent parfaitement à jour pour le moment et vous retrouverez presque tout ce dont vous avez besoin. A l’exception des générations/consommations d’énergie. Pour ces dernières valeurs, je vous conseille ce site de PokemonTrash EN LIEN ICI. Les autres informations de PokemonTrash sont moins souvent mises à jour que PokeAssistant. Les dégâts par exemple, et donc DPS. De plus PokemonTrash ne renseigne pas le % de critique non plus. Il contient par contre les valeurs de génération et consommation d’énergie (qui elles sont absentes sur PokeAssistant).

poketrash

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour vous plonger dans de savants calculs avec ces nombreuses valeurs cachées. J’espère que cela vous aidera à trouver la perle rare qui cassera toutes les arènes. Et éventuellement que vous n’avez pas trop mal à la tête. 😉

 

Sommaire des valeurs cachées :

2 Commentaires

  1. Je me permets de commenter pour « stam cost »
    J’ai un logiciel qui calcul l’IV et il se base sur « Attack » « Defense » « Stam »
    Stam étant les points de vie 😉

  2. Salut 😉

    Oui en effet la stamina correspond aux points de vie (on en parle dans les dossiers 2, 3 et 4). Néanmoins la valeur un peu étrange récupérable sur le site poke trash dont je parle ici, le «stam cost» n’est pas la stamina (ie, «stam» ).
    Il prend des valeurs de l’ordre de 1% pour une attaque faible à environ 10% pour une attaque forte.
    Si l’on traduirait directement il s’agirait d’un coût en points de vie à chaque attaque. Il ne me semble personnellement jamais n’avoir constater de perte de 10% des points de vie de mon propre pokémon lors d’une de mes propres attaque (10% ce n’est pas rien ^^’ cela se ressentirait assez facilement).
    C’est pour cela que je disais que, ce «stam cost» , semble assez étrange, et que je ne sais à vrai dire pas du tout à quoi cela pourrait correspondre. Ce, même si le mot «stam» qui y est présent nous fait penser à la valeur stamina des Pokémon qui correspond à leur points de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE